Le régime hypocalorique

Les recherches sur les régimes hypocaloriques ont commencé il y a 80 ans.MM.Evans et Strang publièrent un article scientifique sur un régime de 400 calories.

En 1959, M.Bloom fit d'importantes recherches sur le jeûne absolu mais le danger que représentait cette technique d'amaigrissement mena à son abandon.

Testez gratuitement notre régime hyperprotéiné

C'est le docteur Roy Walford qui fit des recherches sur le régime hypocalorique et ce fût le premier à constater les bienfaits du régime hypocalorique. Le docteur Roy Walford remarqua que la durée de vie des souris s'allongeait en réduisant l'apport calorique de moitié.

Le régime hypocalorique consiste principalement à réduire les apports caloriques en mangeant de tout mais en réduisant la quantité. Il faut quand même éviter les aliments trop sucrés et gras et avoir une activité physique quotidienne (de la marche peut suffire).

Le principe du régime hypocalorique 

Les nutritionnistes parlent de régime restrictif quand il s'agit d'évoquer le régime hypocalorique.

Le régime hypocalorique a pour principe de réduire les apports énergétiques en contrôlant les quantités de sucre et de graisses rapides ingérées et oblige ainsi le corps à puiser dans ses réserves.

Le régime hypocalorique permet d'ingérer une grande variété alimentaire.

Le choix des aliments est lié aux objectifs de perte de poids que l'on se fixe. En effet le régime hypocalorique peut répondre à des besoins très différents comme perdre quelques kilos en trop ou maigrir de façon spectaculaire. Ainsi le nombre de calories ingérées va varier en fonction de combien de kilos on souhaite maigrir.

Il est important, comme pour les autres régimes, de ne pas craquer entre les repas et d'éviter les aliments trop sucrées, les boissons trop sucrées et privilégier des sauces saines et pas trop grasses. L'exercice physique est évidemment privilégié en accompagnement de la diète hypocalorique pour le soutien moral et physique.

Les avantages

La grande variété alimentaire de la diète hypocalorique en fait son principal avantage.

En effet c'est un des rares régimes où l'on mange de tout et on peut maigrir en même temps de façon drastique. On peut se faire plaisir et maigrir en même temps.

Le régime hypocalorique convient aussi bien aux personnes ayant quelques kilos en trop et aux personnes obèses. Il est efficace et constitue un régime durable s'il est accompagné d'un programme nutritif personnalisé et d'un exercice quotidien.

Pour certains cela peut paraitre compliqué de mettre en place un régime hypocalorique, pour d'autres cela est assez simple : En effet contrairement à d'autres régimes, il ne s'agit pas de changer d'alimentation, il s'agit de réduire la quantité que l'on mange au quotidien.

Evidemment il faut avoir une base d'alimentation saine et cela nécessite d'éviter les produits gras et trop sucrés. Ainsi le corps va puiser dans ses réserves et le processus d'amaigrissement se met en place naturellement.

Les inconvénients

Il faut être très discipliné pour appliquer un régime hypocalorique et respecter les doses prescrites pour ne pas dépasser les apports énergétiques quotidiens nécessaires. C'est en cela que ce régime est critiqué car il peut créer des frustrations car il n'est pas toujours facile de se contrôler.

C'est un régime qui n'est pas des plus faciles et s'effectue souvent sous supervision médicale pour ne pas entrainer de carences à moins d'être très discipliné.

Le régime hypocalorique est une diète qui nécessite de faire des calculs au quotidien ! En effet en fonction des objectifs de perte de poids, on se fixe une limite de calories à ne pas dépasser au quotidien.

Si ce suivi quotidien n'est pas correctement fait, d'importants déséquilibres alimentaires peuvent survenir.

Un autre inconvénient c'est la difficulté à éviter l'effet yoyo et c'est en cela que l'accompagnement médical peut aussi aider : il faut, après la période de régime terminée, reprendre une alimentation normale de façon progressive et maintenir une activité physique.
Enfin le régime hypocalorique n'est pas conseillé pour les enfants, adolescents ou personnes âgées en raison d'effets secondaires potentiels.

Les effets secondaires graves les plus courants des régimes hypocaloriques sont les calculs biliaires. Les calculs biliaires se développent souvent chez les personnes qui sont obèses et en particulier chez les femmes. Ils sont encore plus fréquents pendant la perte de poids rapide.

Si la diète hypocalorique est longue, il peut être adapté d'utiliser des compléments alimentaires naturels qui facilitent le transit intestinal.

Etapes du régime hypocalorique 

La durée du régime hypocalorique dépend de la perte de poids recherchée. Sa durée dépend aussi de votre capacité physique et morale à tenir bon. Mieux vaut aller moins vite et bénéficier d'une efficacité durable du régime.

Top-régime vous conseille de ne pas prendre ce régime à la légère et de consulter un diététicien pour le mettre en place pour répondre spécifiquement à vos besoins.

Cela vous permettra aussi d'être accompagné pendant la reprise d'une alimentation normale pour éviter l'effet yoyo qui consiste à reprendre les kilos perdus.

Ne sautez surtout pas de repas dans ce régime et privilégiez des aliments comme les fruits, légumes et des potages.

Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour votre régime hypocalorique si vous décidez de vous lancer.

 

 

banniere livre pdf régime protéine

 

Mon Panier
Votre panier est actuellement vide

 

 

livraison 48h

GRATUITE à partir de 50 €

 

Avertissement
Les produits proposés sur ce site ne sont pas destinés à remplacer une alimentation normale. Au delà de 30 jours de régime vous devez consulter un medecin. Assurez vous de respecter les précautions d'usage avant d'entammer le régime. Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière.
mangerbouger.fr